business plan

Etablir un bon business plan :

Le business plan est un élément central de tous projets d’entreprise.

Toutefois, certaines règles sont à respecter si l’on veut réaliser un business plan efficace et réellement utile.
 

Un projet d’entreprise demande de respecter de nombreuses étapes et peut être optimisé de nombreuses manières différentes. Réaliser un business plan efficace est l’une d’entre elle, encore faut-il savoir s’y prendre.

Un double outil

Un business plan est en fait un double outil. D’une part il permet de piloter financièrement un projet et son développement, mais c’est aussi un des supports principaux de communication, qu’elle soit interne ou externe à la société.

Ainsi, on considèrera qu’il sert d’outil de pilotage lorsqu’il concerne une communication interne et qu’il entrera plus dans une stratégie de communication globale lorsqu’il s’adressera, par exemple, à des investisseurs extérieurs.

Le contenu

Quel que soit la visée et les objectifs d’un business plan, certains éléments doivent obligatoirement y figurer si l’on veut qu’il soit percutant et atteignent ses objectifs.

Il doit être simple, précis et compréhensible par le plus grand nombre et doit impérativement contenir les éléments suivants :

  • Les informations essentielles du projet
  • Les ressources nécessaires à sa mise en place
  • La manière dont elles seront utilisées
  • Une étude de marché
  • L’état financier de l’entreprise actuel et, au moins, à moyen terme
  • Un état global du secteur des ressources humaines, matérielles et financières

Généralement, les documents qui justifient toutes les données abordées dans le contenu du business plan sont placés à la fin, en annexe.

Quelques erreurs basiques

Certains business plans échouent à convaincre des investisseurs ou à donner une ligne directrice fiable de par leur complexité. Etant donné son importance dans la mise en place d’un projet, cet outil de travail doit être compréhensible pour toutes les personnes qui seraient susceptibles d’être concernées.

Par ailleurs, des projections dans le futur trop optimistes voire irréalistes peineraient à convaincre d’éventuels investisseurs d’une part, mais donnerait également une image déplorable de la société !

S’il est important de ne pas se surestimer, il faut toutefois prendre garde à ne pas tomber dans l’écueil inverse, ce qui donnerait alors au mieux l’impression d’un manque de confiance en son projet, au pire un sentiment d’incompétence.

Comment rédiger

La rédaction d’un business plan est un exercice très particulier. Certains logiciels, spécialement conçus à cet effet, permettent de bénéficier d’une aide précieuse tant sur le fond que sur la forme. Cependant, cette aide peut ne pas suffire. Il faut alors mieux faire confiance au service d’un professionnel.

Externaliser ce travail est un recours qui engagera certains fonds mais assurera un travail de qualité. Aussi, il peut s’agir d’une coopération. La personne chargée de la rédaction travaillera alors en équipe avec les effectifs concernés. Cette solution permet souvent d’éviter de nombreuses erreurs, apportant différents points de vue ainsi que des compétences diverses.

Outil de communication essentiel et pion essentiel du projet, le business plan est un document qui peut, avant même la mise place effective du projet, avoir un impact décisif sur sa réalisation.